ALLEMAGNE : PRESSION PRÉSIDENTIELLE SUR BILD

Scandale en Allemagne: le président de la République Christian Wulff a fait pression sur le très populaire Bild (le quotidien allemand le plus lu, avec près de 3 millions d’exemplaires par jour) pour tenter de l’empêcher de publier un article sur un prêt immobilier avantageux dont il avait bénéficié .

C’est le quotidien Süddeutsche Zeitung qui a révélé l’information dans un article publié en bas de Une, hier : le 12 décembre, Wulff a laissé un message menaçant sur le téléphone mobile du rédacteur en chef de Bild, Kai Diekmann.

Le journal s’apprêtait à publier une enquête sur un prêt immobilier accordé à Wulff avant qu’il ne soit nommé président, en juin 2010 : 500 000 euros à un taux très avantageux (2%), pour acheter une résidence à Burgwedel, près de Hanovre (en Basse Saxe, Etat dont Wullf était alors ministre-président).

Süddeutsche Zeitung ajoute que Wulff a aussi téléphoné, en vain, à Mathias Döpfner, président du directoire des éditions Springer, le groupe de presse qui édite, entre autres, Bild.

L’éditeur n’a pas cédé, pas plus que le journal, qui a publié l’enquête comme prévu.

Aujourd’hui, Bild confirme l’information, en précisant que le président l’avait menacé de poursuites judiciaires. Le journal avait choisi de ne pas évoquer ces pressions, et le président s’était excusé deux jours après.

nouveau media

L’histoire fait la Une de la presse allemande nationale (Die Tageszeitung) ou régionale (Alt-Neuottinger Anzeiger), qui montrent une photo du président.

nouveau media nouveau media

« Un appel en colère« , titre Der Tagesspiegel avec une photo d’un voyant signalant un message téléphonique. « Wullf a menacé Bild« , titre Morgen.

nouveau media nouveau media

Jean-Louis pour Gilles Klein

in @rrêt sur images

 

Le droit de savoir |
Lesenegalais |
Aurélien Brillant MIAMISSA |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | RTI VERITES
| unsa-cprpsncf
| Parti Libéral Tunisien