Humeur

La servilité 2.0

.

La plupart des journalistes de cour qui hier étaient vent debout pour l’aéroport de Notre Dame des Landes,

tournent leur veste instantanément, dès lors qu’ils sentent que le pouvoir revoit sa position.

Ce sont des lavettes, des paillassons et finalement le pouvoir a bien raison de s’essuyer les pieds sur eux.

Incompétents et fainéants, ils vont même jusqu’à récupérer les arguments des Zadistes !

dégagez !

Le droit de savoir |
Lesenegalais |
Aurélien Brillant MIAMISSA |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | RTI VERITES
| unsa-cprpsncf
| Parti Libéral Tunisien